Papy Thierry est venu dormir avec mamie à St Cloud pour l'opération "portes". Il s'agit de démonter toutes les portes avec les serrureries, de les emmener à Malassis pour ponçage, décapage, rabotage (il y a plusieurs mm de peinture et elles ne ferment pas facilement), rebouchage et mise en peinture. Dès le vendredi soir, papy gratte afin de pouvoir dévisser les charnières englouties sous la peinture. Samedi matin, nous terminons et chargeons la Safrane (avec en sus le clic-clac).

Nikos reste à St Cloud pour poncer les cadres de portes. Il fait mille choses: remonte la biblio dans l'entrée, ordonne le salon pour la venue de Quasi Caro ce soir, casse et rachète un câble adsl, achète un fauteuil Poäng à Ikea, repasse l'aspirateur, va chercher les 2 poussettes doubles à Sauvel Natal et achète un bouquet de roses et de muguet pour maman...

A Malassis avec papy, nous ponçons et rabotons les portes. Nous décapons non sans mal les charnières (une petite moitié) à coup de marteau, tournevis, couteau, paille de fer ponçage et les peignons au frameto, un anti-rouille noir. Elles ont une autre tête!! Bricolette joue avec tous les outils, tournevis, équerre, pinceau, tout ce qui lui tombe sous la main... Papy commence même une couche de peinture.

Je rentre à St Cloud avec la porte de la chambre d'Aurore et ses charnière afin de pouvoir la faire dormir cle soir-même pendant que nous dégustons une bonne pierrade dans le salon.

Le dimanche, nous retournons aider papy à Malassis. Nous nous acharnons sur ces foutues charnières et papy ponce et peint les portes. Nous sommes exténués à notre retour à St Cloud. Comment papy tient-il la route??

Retour à l'accueil